Mahr | Mahr News

La nouvelle norme ISO 21920 : Ce qui va changer pour les utilisateurs

Marketing Team |

Avec la nouvelle série de normes ISO 21920, les anciennes normes ISO concernant les états de surface des profils sont à la fois résumées et actualisées. Heinz-Joachim Kedziora, directeur du développement de la métrologie des états de surface, est responsable au niveau international de la rédaction de la troisième partie de la nouvelle norme. Nous l'avons interrogé pour savoir où en est le projet, ce qu'il contient et ce qui va changer pour les clients de Mahr.

Monsieur Kedziora, qu'en est-il aujourd'hui de la nouvelle norme concernant le profil ?
Au mois d'avril, le groupe de travail de l'ISO/TC 213 « Dimensional and geometrical product specifications and verification » a clôturé le débat sur la « Final Draft Industry Standard » (FDIS). Cela signifie que les chefs de projet doivent maintenant intégrer les dernières modifications adoptées dans les documents. Désormais, il n'est plus possible d'apporter des modifications techniques. Vient ensuite la vérification formelle par le secrétariat de l'ISO/TC 213. Toutes les normes ISO doivent satisfaire à une directive de plus de 100 pages contenant les principes et les règles de la structuration ainsi que les exigences en matière de mise en page. Les projets finaux devront être déposés au plus tard le 15 août 2021 au siège de l'ISO à Genève. 

La pandémie a-t-elle retardé la publication ?
Oui, la norme dite « Draft Industry Standard » était achevée dès le printemps 2020 et publiée pour la première coordination internationale. Mais la mise en place des groupes de travail virtuels a pris un peu de temps. C'est pourquoi un délai nous a été accordé, qui n'est normalement pas prévu dans le processus de normalisation.

Concrètement, à quoi ressemble la nouvelle norme ISO 21920 ?
Elle est composée de trois parties distinctes. La partie 1 concerne les inscriptions sur les plans et définit les règles de description des états de surface des profils. La partie 2 est consacrée aux paramètres et précise la terminologie relative à la détermination des états de surface selon la méthode de profil. La partie 3 traite en détail des conditions de mesure en définissant un opérateur de spécifications complet pour les états de surface.

Heinz-Joachim Kedziora, Leiter der Entwicklung Oberflächenmesstechnik

« Les points sur lesquels l'ancienne norme fournissait des résultats corrects se retrouvent dans la nouvelle norme. En revanche, la nouvelle norme est plus claire sur les points où l'ancienne norme était assez floue. »

Heinz-Joachim Kedziora
Directeur du développement de la métrologie des états de surface

Pour quelle raison la nouvelle norme sur le profil était-elle nécessaire ?
La série de normes ISO 21920 remplace des normes telles que les ISO 3274, 4287, 4288, 13565 et 1302. Les anciennes normes ne correspondaient plus en partie à l'état actuel de la technique. C'est pourquoi, du point de vue actuel, la description complète des états de surface du composant fabriqué n'était pas toujours clairement possible. Exemple : par rapport aux procédés traditionnels par enlèvement de matière, les nouveaux procédés de production tels que la fabrication additive offrent de nouveaux défis pour la métrologie.

Qu'est-ce qui change en pratique ?
Dans l'ensemble, l'accent a été mis sur la continuité dans la nouvelle norme. Tout n'a pas été mis au rebut. Mais les points faibles de l'ancienne norme, tels que les définitions imprécises ou les paramètres non utilisables, ont été supprimés. En somme, les points sur lesquels l'ancienne norme fournissait des résultats corrects se retrouvent dans la nouvelle norme. En revanche, la nouvelle norme est plus claire sur les points où l'ancienne norme était assez floue. Par exemple, les réglages de filtre dépendaient autrefois de la pièce, il fallait procéder à des mesures préalables, que toutefois presque personne n'effectuait. Ce n'est donc plus la pièce qui détermine le réglage du filtre, mais le plan correspondant.

Pour la majorité de nos clients, rien ne change. Les plans existants conservent bien évidemment leur validité. De plus, les nouvelles normes concernant le profil offrent des possibilités étendues en matière de spécification produit liée à la fonctionnalité.

À quelle date cette norme sera-t-elle publiée ? À partir de quand sera-t-elle en vigueur ?
Une nouvelle vérification aura lieu à Genève à partir du mois d'août, de sorte que nous pouvons compter sur sa publication pour le quatrième trimestre, au plus tard pour le premier trimestre 2022.

Monsieur Kedziora, nous vous remercions d'avoir répondu à nos questions.

Info
En haut